Les Ouvriers.fr

Conseils travaux et maison pour bricoleurs débutants ou avertis

Augmentation des aides pour son remplacement de chaudière en 2018

C’est pour chauffer l’espace habitable que les ménages s’équipent d’une chaudière. Elle répond à un besoin de confort et il est préférable de confier le changement de chaudière ou son entretien à des professionnels comme ceux de rapid-plomberie.com. Si la nécessité d’avoir un appareil de chauffage est bien réelle, il n’en demeure pas moins que son coût est assez élevé. Des aides sont ainsi mises à la disposition de ceux qui souhaitent effectuer cette acquisition. Comme preuve de cette politique, une hausse des contributions a été effectuée.

La chaudière en tant qu’équipement indispensable

Envie d’un Nid Douillet, il vous faut une chaudière, l’un des équipements incontournables d’une habitation. Son utilisation ne se limite pas uniquement aux maisons, mais est aussi étendue aux entreprises. Elle sert à réchauffer et contribuant au confort des individus. Il faut un entretien de la chaudière pour la garder dans un bon état de fonctionnement. Cette précaution est nécessaire même pendant les périodes d’inactivité de l’appareil.

Les combustibles utilisés pour alimenter les chaudières sont divers. Il y a entre autres, le gaz, le fioul, l’électricité ou le bois. Ces différents éléments fournissent une performance énergétique satisfaisante. Il existe aussi la chaudière mixte dont l’alimentation est assurée par deux combustibles différents. En plus de servir au chauffage, elle produit aussi de l’eau chaude pour la salle de bain. Avec le succès rencontré par les équipements nouvelle génération, de plus en plus de ménages procèdent au remplacement de leur chaudière. Ce geste leur permet d’économiser sur leur facture d’énergie, mais aussi d’avoir un meilleur rendement.

Le changement de chaudière, des aides pour soutenir le geste

La qualité est un critère qui compte énormément dans le choix d’une chaudière. Il faut pour cela prévoir un budget assez conséquent pour couvrir les charges liées à l’achat, à l’installation, à l’entretien ou la réparation. Toutes ces dépenses reviennent assez chères et peuvent décourager les consommateurs qui veulent faire de nouvelles acquisitions. Les aides viennent donc à point nommé pour soutenir les utilisateurs.

En effet, depuis le 1er janvier 2018, la prime énergétique accordée aux ménages français s’élève à 2000 euros. Cependant, les ménages avec des revenus plus bas peuvent espérer une prime de 3000 euros. Ces valeurs sont supérieures à celles qui prévalaient avant le début de l’année. Le plafond était situé à 800 euros pour les « ménages modestes » et à 1300 euros pour les « ménages très modestes ». C’est l’Anah (Agence nationale pour l’habitat) qui définit les seuils de revenus qui sont éligibles à l’aide.

Author: lesouvriers

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *