Les Ouvriers.fr

Conseils travaux et maison pour bricoleurs débutants ou avertis

Comment prendre soin de son jardin quand on est novice ?

L’art de créer son jardin

Si créer son jardin est un rêve, il faut aussi se dire qu’il faut créer les bonnes conditions dès le départ. Quelques points importants incontournables à bien conjuguer sont l’exposition, l’abri du vent et des grands arbres, la qualité du sol, l’éloignement du lieu de consommation des fruits et légumes et l’accessibilité. Pour un potager bien ensoleillé tout au long de l’année, l’orientation idéale est sud-sud-ouest.

Selon la qualité du sol au départ, il faudra épandre plus ou moins d’amendements comme le compost, le fumier ou des algues avant toute opération. Et pourquoi pas en profiter quand rien n’est encore fait pour surélever les zones de plantation ? On se fatiguera moins en se baissant moins pour planter comme pour récolter.

Si le jardin est placé près de la cuisine on en profitera davantage même par mauvais temps pour y cueillir les herbes aromatiques. Un accès proche et facile à l’eau pour l’arrosage sera d’un grand intérêt ainsi que la création d’une allée stabilisée de bonne dimension.

Semer, planter, récolter, consommer dans son jardin

Le jardinier novice a parfois tendance à prévoir de grandes surfaces et de nombreuses variétés de plantes et de semis.

Très vite, il peut être dépassé par l’ampleur de la tâche et la déception est au bout. Pour prendre soin de son jardin dans de bonnes conditions, il faut avancer pas à pas. Au début on sélectionnera des éléments faciles à faire pousser et en graines comme les radis, carottes, betteraves, haricots, petits pois ou des légumes-feuilles : épinards ou mâche par exemple, ou en plants dont on trouve de nombreuses variétés en jardinerie ou chez les maraîchers.

Il est très intéressant aussi de suivre les conseils avisés de jardiniers plus expérimentés sur astucedegrandmere.com qui pourront vous éviter les mauvaises expériences qu’ils ont vécues. Pour s’amuser mais aussi pour s’améliorer rien de tel que les échanges de graines ou de plants entre amateurs.

Un jardin écologique

Le premier plaisir du jardinier est de proposer à ses proches de consommer des produits naturels qui n’ont pas été malmenés. Le premier pas vers un traitement biologique de la terre est la création d’un compost. Celui-ci réduira considérablement les déchets ménagers et constituera un très bon apport pour fertiliser les parcelles. Pour éloigner son chien ou son chat des plates-bandes, rien de tel qu’un arrosage avec du vinaigre blanc.

Si on veut éviter de faire grimper la facture d’eau pour l’arrosage, une astuce consiste à placer quelques grands bidons autour du jardin pour récupérer l’eau de pluie, on évitera aussi d’arroser en plein soleil. Pour éviter les produits chimiques, il est très facile de fabriquer un insecticide naturel en déposant un zeste de citron dans 25cl d’eau bouillante et de le vaporiser après refroidissement.

D’une année sur l’autre, il faudra veiller à ne pas replanter les mêmes espèces au même endroit et étudier les bons mariages entre plantes voisines ce qui est d’une aide précieuse pour éviter la prolifération des nuisibles.

Author: rodolphe

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *