Les Ouvriers.fr

Conseils travaux et maison pour bricoleurs débutants ou avertis

Les différents types d’abris de jardin

Le projet de construire un abri de jardin ne doit pas se faire à la légère. En effet, ce type de construction se réalise pour du long terme. Il est donc d’une importance capitale que vous fassiez le bon choix du matériau de construction.

Entre le métal, le bois, la résine ou le PVC, les possibilités sont nombreuses, donc à vous de faire le bon choix. Cependant, quel que soit le type d’abri de jardin que vous choisissiez, il est impératif que vous obteniez un permis de construire d’abri de jardin avant de sauter le grand pas. Focus sur les particularités de chaque matériau pour bien construire son abri de jardin.

Un abri de jardin en bois

Deux types de bois sont principalement utilisés pour construire un abri de jardin. Ils se distinguent par leur traitement préalable.
– Le sapin brut doit être protégé par de la lasure, du vernis ou de la peinture micro-poreuse avant ou après le montage, car il n’est pas traité initialement. Si c’est possible, mieux vaut éviter ce type de bois pour construire votre jardin en bois.
– En revanche, le sapin du Nord fera très bien l’affaire. Il est d’abord vidé de l’air contenu dans ses cellules puis enduit d’insecticide et de fongicide. On appelle cela un traitement en autoclave, grâce auquel le bois est mieux protégé contre les méfaits du temps, la moisissure ou les parasites. Le bois prend alors une couleur verte, se patine naturellement et se teinte de gris. Par conséquent, si vous voulez garder sa teinte de base, vous allez devoir utiliser un saturateur et un dégriseur qu’il faudra appliquer une à deux fois par an.
Sachez qu’un entretien régulier est de mise selon que l’abri de jardin en bois se trouve en bord de mer, en campagne ou en montagne. Pour construire votre abri de jardin en bois, soit vous optez pour les préfabriqués ou pré-assemblés qui consistent à fixer simplement des panneaux sur une ossature soit pour les madriers ou les planches à emboîter. Le processus pour la réalisation de cette dernière technique est plus long puisqu’il faut réunir toutes les pièces, mais la construction est plus solide et bénéficie d’une meilleure isolation thermique grâce à l’épaisseur des madriers.

Un abri de jardin en métal

Construire un abri de jardin en métal vous permet de profiter de plusieurs avantages. Tout d’abord, il propose un entretien simple grâce au métal galvanisé qui permet un nettoyage au jet et une protection contre les intempéries. Leur installation est des plus basiques avec des panneaux pré-assemblés qui sont stabilisés par un kit d’ancrage (câbles métalliques).
Par contre, gare à la rouille s’il est en acier et aux envolées en bord de mer ainsi que dans les régions venteuses (pensez au kit tempête). Ce type d’abri supporte mal l’air salin et est très léger.

Un abri de jardin en PVC

Les abris de jardin en PVC sont très faciles d’entretien et d’installation puisqu’il s’agit de la même démarche que pour les abris métalliques. Ils possèdent la capacité à résister à l’humidité et aux UV. Principalement lieu de rangement, il peut également servir d’annexe à une maison.

Author: rodolphe

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *