Les Ouvriers.fr

Conseils travaux et maison pour bricoleurs débutants ou avertis

Mur enterré : attention à l’étanchéité et l’isolation thermique

Il y a certains murs invisibles dont on ne parle jamais et qui pourtant demanderaient autant de soins que les autres. Il s’agit des murs enterrés qui constituent les fondations mêmes de votre maison. Et il n’est pas superflu de rappeler leur rôle dans la bonne santé du bâtiment.

Ce qui arrive fréquemment, ce sont des murs humides dans la cave (ou le souplex), des remontées capillaires qui très vite installent un climat malsain dans la maison à cause de cette forte humidité constante.

Si vous faites construire, vous pourrez régler rapidement les questions d’étanchéité des murs enterrés, grâce à des techniques adaptées. Le procédé consiste à couvrir le mur d’une enveloppe hermétique conçue à base d’enduit, d’isolant, et de nappes à vertus drainantes. Ainsi, l’humidité s’échappera naturellement dans des espaces de drainage.

Mais si votre maison est ancienne, la mise en étanchéité de vos murs enterrés sera plus compliquée, et par conséquent, plus chère. Il est vraiment conseillé de faire appel à un professionnel. Car une construction ancienne possède son équilibre propre. Apporter des modifications sur les murs enterrés peut perturber la résistance des fondations.

Comment diagnostiquer et solutionner un problème ?

C’est assez simple, certains signes vous indiqueront que vous devez faire appel à un professionnel de l’étanchéité à l’instar de la société Omega Etanchéité : suintements, taches d’humidité, dépôts blanchâtres, fissures, cloques, renflements sous la peinture, etc.

Ces travaux sont une affaire de spécialistes. Cela commence par un décapage des murs avant l’injection d’un produit hydrofuge pour l’assèchement. Vient ensuite le traitement spécifique des sulfates et salpêtre, avec une rénovation minutieuse des joints entre les pierres ou briques.

Après quoi, viendra le moment d’une injection de résine hydrofuge pour stopper l’effet de capillarité. Enfin, on pourra relier les murs et le plafond avec des bandes de Solin, avant de terminer par l’application d’un enduit spécifique à base de résine ou de barbotine de ciment.

Si l’isolation du mur enterré n’a pas été pris en compte au moment de la construction, vous devrez envisager une isolation intérieure. Mais attention, cette étape devra être réalisée après avoir réglé les problèmes d’étanchéité.

Il existe plusieurs systèmes d’isolation des murs enterrés. Pose d’une double cloison, en bois ou métal, ou plaque de parement. Après quoi on insère un isolant dans ce « coffre », fait de laine de verre, laine de roche, ou mousse phénolique…

A noter que lorsque les murs seront devenus sains, il sera possible alors de poser des plaques de placoplâtre pour un rendu lisse et impeccable.

Author: rodolphe

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *