Les Ouvriers.fr

Conseils travaux et maison pour bricoleurs débutants ou avertis

Projet d’aménagement des combles : les règles à connaître

Disposer de plus d’espace est le rêve de beaucoup comme le vôtre. Et, il n’est pas indispensable que vous envisagiez un déménagement pour cela. Et pour cause, il suffit tout simplement d’aménager l’espace sous votre toiture et que vous optiez pour une bonne isolation de vos combles. Pour autant, il convient au préalable de faire le tour de la question avant de se lancer dans son aménagement.

Aménager les combles : les préalables

Tout d’abord, il convient de vous assurer que la pente de la toiture soit suffisante en vue de la transformation des combles en chambre, en suite parentale, en salle de jeu ou encore en bureau par exemple. 

Ensuite, mieux vaut être que vous soyez en règle avec la réglementation en vigueur. Pour cela, rapprochez-vous de votre mairie de résidence pour vérifier qu’il soit possible d’augmenter la surface habitable de votre logement et donc d’aménager vos combles. Cette possibilité doit être actée dans le Plan Local d’Urbanisme. S’en suivra alors en fonction de la superficie et des travaux envisagés, d’entamer d’autres démarches administratives au travers d’une déclaration préalable de travaux ou d’une demande de permis de construire voire de faire intervenir un architecte si la surface habitable totale de la maison dépasse 170 mètres carrés après les travaux. 

Si le logement se trouve au sein d’une copropriété, il faudra également obtenir l’accord de tous les copropriétaires à la prochaine assemblée générale. Pour détail, les voisins disposent d’un délai de deux mois après affichage du permis ou de la déclaration pour contester vos travaux. Passé ce délai, vous pourrez vous lancer.

Aménager les combles : l’isolation la clé de la réussite

En parallèle, il est impératif de veiller à ce que les combles soient correctement isolés. C’est un poste essentiel pour jouir pleinement de cet espace supplémentaire aussi bien en été, qu’en hiver. Inutile d’envisager des économies de bouts de chandelles, la meilleure des isolations est celle qui est de qualité et pérenne. 

Autant pour cela, respecter les exigences de performance fixées par la nouvelle réglementation thermique RT 2012 et privilégier notamment des isolants qui respectent les critères fixés par le crédit d’impôt. C’est d’autant plus un gage de sécurité que de performance thermique accrue, mais aussi, un gain financier : cela permet en effet de réduire la consommation énergétique du logement. Et s’il faut revoir le système de chauffage, autant attendre que les combles soient isolés, les besoins thermiques du logement entier pourraient être revus à la baisse. 30% des pertes thermiques sont localisées au niveau de la toiture et des combles ! Attention toutefois à ne pas oublier de faire entrer la lumière et d’assurer une parfaite ventilation des combles. Et pour gagner un maximum de place autant miser sur l’isolation la plus performante certes, mais qui ne fait pas trop perdre d’espace habitable. 

Author: lesouvriers

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *