Comparatif entre les fenêtres en pvc et aluminium

À la fois sobres, design et résistantes, les fenêtres en PVC et en aluminium sont des plus prisés dans le secteur de la construction et de la rénovation. Ces deux solutions présentent cependant des différences notables, au-delà de la simple apparence esthétique.

La fenêtre en PVC : résistante et abordable

Au cours de ces dernières années, le PVC n’a cessé de gagner en popularité en matière de menuiserie, notamment dans la construction de fenêtres. Son principal atout et non des moindres réside au niveau du prix. La fenêtre en PVC coûte en effet moins cher qu’une fenêtre en alu, en plus d’être plus facile à installer. Comme le précise le site Espace-stores le PVC, étant moins conductif que le métal, le PVC est très performant en termes d’isolation thermique et phonique. Au niveau esthétique, la fenêtre en PVC est disponible sur un large assortiment de couleurs et de motifs imitatifs, et s’intègre facilement au design d’une habitation. Plus résistante aux rayons UV et insensible à la corrosion, elle convient à tous les milieux d’installation, y compris les zones littorales, sans requérir d’entretien.

Le PVC est en revanche handicapé par sa souplesse, lorsqu’il s’agit de structures de plus grande taille. L’usage de ce matériau demeure limité à des fenêtres de taille moyenne, même avec l’utilisation de montants plus épais. En effet, un poids conséquent de la structure peut entrainer une déformation des montants, engendrant des difficultés d’utilisation ou des pertes en performances d’isolation.

La fenêtre en aluminium : design et rigidité

L’aluminium quant à lui demeure le matériau de choix en termes de design. Hormis une large palette de couleurs, un éventail de finitions de l’anodisation aux motifs imitatifs, en passant par le laquage peut habiller les fenêtres en alu. Du fait de sa rigidité, ce matériau repousse d’ailleurs les limites de la création de menuiserie. Fenêtres coulissantes, battantes, déclinables ou oscillantes, quasiment tous les types d’ouvrage peuvent être réalisés en alu. La rigidité de l’aluminium permet d’ailleurs d’affiner les montants de fenêtre, ce qui contribue à rehausser le côté sobre de design d’un local et à améliorer le taux de pénétration de la lumière.

Trouvons un artisan dans votre ville

demander un devis dans votre région

Les fenêtres en aluminium sont en revanche plus coûteuses que leurs homologues en PVC. Elles requièrent également un entretien plus rigoureux et un nettoyage régulier, notamment si elles sont utilisées en milieu littoral. Son utilisation nécessite également davantage de précautions pour éviter la décoloration prématurée au niveau des zones de contact, telles que les poignets. Au niveau de l’isolation thermique, les fenêtres alu peuvent être équipées d’un dispositif de rupture de pont thermique. Cette solution demeure cependant coûteuse et constitue un bémol pour l’économie d’énergie.

Retrouvez des informations complémentaires à cette adresse

En bref

Entre le PVC et l’aluminium, le choix repose sur le prix, l’utilisation désirée et le type d’ouvrage à réaliser. Si le PVC constitue une solution peu couteuse et durable pour les fenêtres de taille moyenne, l’aluminium est idéal pour les structures de plus grande taille. Dans tous les cas, ces deux solutions offrent un large assortiment de coloris et d’aspects esthétiques selon le design global auquel on souhaite les intégrer.

TommysDinerchistams