La fenêtre en PVC, bien plus d’un atout

4.0
10

La fenêtre en PVC, trois lettres qui finalement en disent long sur la fenêtre. Et pour cause, ce polymère thermoplastique obtenu par polymérisation de chlorure de vinyle est le matériau qui réunit un maximum de propriétés techniques et environnementales pour la fabrication d’une fenêtre notamment. D’ailleurs, qu’il s’agisse d’un projet de construction ou de rénovation, ce n’est pas anodin si tous les vendeurs de fenêtre conseillent le PVC.

Les avantages du PVC

Matériau stable et performant en tous points

Dans la majorité des cas, les performances d’isolation thermique et acoustique sont excellentes. En fonction du degré d’isolation souhaité, le vitrage peut être double ou triple. Limitant dans tous les cas, les déperditions de chaleur à hauteur de 15% des pertes totales du logement.

En outre, c’est un matériau qui résiste aux aléas climatiques – pluies, embruns marins, humidité par exemple – aux UV – l’huisserie en PVC ne se décolore pas et ne jaunit pas – ainsi qu’aux différentiels de températures entre l’été et l’hiver. En parallèle, il n’est pas sujet aux attaques des champignons et autres insectes nuisibles.

Avec le temps, c’est un matériau qui vieillit plutôt bien. Résistant aux chocs et aux déformations, la fenêtre peut être standard – carré, rectangulaire, demi-lune, ronde ou encore de type « œil de bœuf » – ou fabriquée sur-mesure. De quoi l’envisager pour toutes les ouvertures biscornues ou pas. En parallèle, la fenêtre peut être avec une ouverture classique, coulissante ou encore oscillo-battante.

Trouvons un artisan dans votre ville

demander un devis dans votre région

Principalement de couleur blanc, il peut être personnalisé dans une autre teinte. Matériau moderne, il n’en reste pas moins très facile d’entretien. Un passage régulier d’un chiffon et/ou d’une simple éponge non abrasive et de l’eau savonneuse suffit pour lui redonner son éclat.

Avantage environnemental

Il ne dégage pas d’éléments toxiques et en outre, il est peu consommateur de ressources naturelles. Pour illustration, la production d’une menuiserie en PVC nécessite sept fois moins d’énergie que celle d’une menuiserie en aluminium. 

C’est un matériau écologique, issu en grande partie de la filière de recyclage du plastique. Pour détail, le chlorure de sodium – plus simplement du sel – entre pour moitié dans la composition d’une fenêtre en PVC ce qui en fait un matériau 100 % recyclable. Une fois trié et valorisé, les parties en PVC retrouvent une seconde vie en étant transformées en bardage ou en gaines électriques.

Question budget

Nul doute, la fenêtre en PVC est le meilleur choix rapport qualité/prix. Le prix ne variant qu’en fonction des options et des qualités retenues, tout en restant compétitifs par rapport au bois, à l’aluminium ou encore à l’acier. En outre, plusieurs dispositifs d’aides existent – l’ANAH, le Crédit d’Impôt Transition Energétique, l’Eco-Prêt à Taux Zéro ou encore une TVA à 5.5% dans le cadre d’une rénovation énergétique – pour favoriser les économies d’énergie.